Entrer dans l’écrit en langue cible

jeudi 17 février 2011
popularité : 12%

Lors des différentes liaisons CM2-6ème sur l’enseignement des langues vivantes, les enseignants de 6ème nous font souvent part des difficultés que rencontrent nos élèves lors du passage à l’écrit.
Il est vrai que la question de la place de l’écrit dans l’ELV, en primaire est souvent posée et les opinions qui s’expriment montrent qu’un flou persiste sur la question. Pourtant, le Cadre Européen Commun de Référence en Langues identifie clairement les ambitions à atteindre au niveau A1, en fin de CM2 :
- dans le domaine du LIRE, l’élève devra notamment être capable de se faire une idée du contenu d’un texte informatif simple.
- quant à ECRIRE, il devra notamment être en mesure de produire de manière autonome quelques phrases sur lui-même, et d’écrire sous la dictée quelques mots ou expressions connues.

L’écrit a donc sa place en ELV et le cadre en est clairement fixé dans les programmes du BO du 30 août 2007.

Il est bien-entendu nécessaire de respecter quelques principes élémentaires :
On va toujours passer d’abord par une étape orale d’imprégnation/fixation/appropriation du sens/expression en situation. L’écrit ne sera jamais utilisé comme moyen de présenter les notions (structures, lexique, chants, ...).

Mais comment introduire ce passage à l’écrit ? Comment procéder pour apprendre à l’élève à mémoriser l’orthographe des mots en langue cible ?

Quelques pistes ont été données lors des liaisons écoles-collèges des secteurs Rabelais et Garrigues. Vous trouverez les notes de travail sur ce sujet dans le document proposé (pièce jointe).


Documents joints

PDF - 23.5 ko
PDF - 23.5 ko

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois